Actualités : La Faitière patronale Togolaise des transporteurs Routiers sensibilisé ses délégués sur les nouvelles réformes enclenchées par le gouvernement

Actualités : La Faitière patronale Togolaise des transporteurs Routiers sensibilisé ses délégués sur les nouvelles réformes enclenchées par le gouvernement
Publié le : 15/03/2021 commentaire(s) (0)

Après une assemblée constituve en décembre dernier, la faîtière patronale Togolaise des transporteurs routiers du Togo, composée des transporteurs routiers notamment l'Union Nationale des transporteurs du Togo ( Unatrot)  et l'union des syndicats des conducteurs Routiers du Togo ( Usycort)  et la fédération syndicale des travailleurs des transports du Togo ( Fesytrat)  se sont également retrouvées dans la préfecture du Zio plus précisément à Tsévié ce vendredi 12 mars 2020,   dans la grande salle de la préfecture en présence des délégués et différents syndicats de la région maritime. 

La sensibilisation  d'information dirigée par le vice président de la Faîtière patronale Togolaise des transporteurs routiers, M. Rémy Kodjo Kpadénou va dans le cadre des nouvelles réformes que le gouvernement togolais voulait enclencher sur le payement des taxes sur les véhicules à moteurs et sur le réajustement des tarifs du péage. 

$found_topic->topic_title_fr

L'impact de la levée des barrières sur les différents axes routiers du Togo a meublé les discussions au cours de la sensibilisation entre ces transporteurs routiers

Cette rencontre de sensibilisation, selon le vice président Rémy kpadénou, est un sentiment de satisfaction par rapport à l'écoute des opérateurs du sous secteur des transports routier. La sensibilisation sur la nécessité de réformer le secteur, d'avoir un bon comportement de respect des forces de l'ordre, d'être à jour vis à vis des formalités et la nécessité de se montrer exemplaire dans l'exercice de leur fonction. 

Il a une fois encore exhorté  les uns et les autres qui ont également prêté attention sur la problématique de la TVM et sur le réajustement des tarifs du péage qui font discussion entre le gouvernement et les transporteurs.

$found_topic->topic_title_fr

«Il est nécessaire de prévoir une sécurisation interne. Nous sommes aussi en train de soumettre des doléances qui devraient exiger le contrôle des véhicules », à t'il ajouté 

Notons, que cette sensibilisation s'est également déroulée dans les autres régions du pays pour pouvoir contribuer aux efforts de modernisation dans ce secteur qui occupe une place de choix dans la vision quinquennale de développement portée par le gouvernement Togolais.


GABI Messan

Commentaire(s) (0)

Envoyez un commentaire
noms email message