Ce que Aïcha PÉRÉ retient de son défunt père Dahuku PÉRÉ

Ce que Aïcha PÉRÉ retient de son défunt père Dahuku PÉRÉ
Publié le : 20/04/2021 commentaire(s) (0)




L’ancien président de l’Assemblée nationale de 1994 à 1999, Dahuku Péré a tiré sa révérence le 09 avril dernier à Lomé. Les condoléances ont fusé de partout pour soutenir la famille éplorée et surtout ses enfants qui devront le pleurer à jamais à cause du vide éternel que cette mort venait de créer en leur sein. 

L'un de ses enfants n'a pas manqué de l’exprimer quand il en a eu l’occasion.

Autrefois bénéficiaire du PROVONAT (programme de volontariat national), elle est le coordonnateur par intérim de la cellule présidentielle d'exécution et de suivi des projets prioritaires. Elle, c’est Aïcha Péré. Après du temps de volontariat passé au ministère de l'agriculture, elle a également fait le volontariat international qui lui a permis de passer neuf mois en France. 

La jeune diplômée de l'ESA (école supérieure d’agronomie) de l’Université de Lomé  a intégré il y a quatre ans la CPES en tant que chargée de projets ce qui lui a encore permis d'avoir un aperçu global des reformes faites par le pays. 

 "Que de chemin parcouru”, a reconnu Aïcha Péré. 

“Mon parcours se résume en deux mots à savoir travail et persévérance. Depuis mon arrivée à ce jour à la CPES, j'ai rencontré d'innombrables défis mais que je surmonté grâce à une trilogie qui m'es très chère notamment la foi, la détermination et le travail”, témoigne-t-elle

“Pour moi, il m'a fallu me battre, faire mes preuves, rechercher l'excellence et acquérir chaque jour de solides compétences pour accomplir chacune des taches qui m'ont été confiées”, poursuit Mme Péré.

Finalement, le coordonnateur par intérim de la CPES dit devoir sa ténacité à toujours faire mieux à son défunt père. “Je tiens à rendre hommage à mon père qui nous a quittés il y a quelques jours. Il a été un soutien indéfectible et un conseil avisé à chaque moment de ma vie. Je chérie ses paroles et les garde dans mon corps et je demande que le seigneur le ggard auprès de lui”, a déclaré Aïcha Péré le 13 avril dernier à l’hôtel 2 février lors du lancement par le Premier Ministre Victoire Tomégah-Dogbé des activités du haut conseil pour l'emploi des jeunes (HCEJ).

Gabi MESSAN

Commentaire(s) (0)

Envoyez un commentaire
noms email message