Grève de trois jours à partir de ce mercredi

Grève de trois jours à partir de ce mercredi
Publié le : 05/10/2021 commentaire(s) (0)


Une note d’information de l’association nationale des enseignants volontaires du Togo a été déposée ce mardi 05 octobre au ministre des enseignements primaire, secondaire technique et de l’artisanat Komlan Dodzi Kokoroko. Le bureau de l’ANEVOT informe le ministre de leur cessation de travail dès ce mercredi pour fini vendredi.

Voici le contenu de la note

$found_topic->topic_title_fr


Dans le souci de trouver une solution définitive à la situation des enseignants volontaires qui travaillent pour le même objectif que leurs collègues fonctionnaires d'Etat mais qui à la fin du mois n'ont pas de rémunération. 

L'Etat s'est proposé d'organiser un concours de recrutement exclusif à leur endroit. Cependant, force est de constater que la montagne n'a accouché que d'une souris. Les résultats proclamés ne touchent qu'une infime partie des bénéficiaires initiaux malgré le besoin immense d'enseignants sur le terrain. 

Ce fait a du coup jeté dans nos rangs, dans nos écoles et dans toute la communauté éducative. du désarroi, de l'amertume, de la frustration et un fort sentiment d'injustice et de mépris. 

En conséquence, 

Vu les résultats affichés sans numéro de table et les notes, 

Vu le nombre très rehaussé des doublons dans le résultat, 

Vu le mauvais comportement du gouvernement à l'égard des Enseignants Volontaires, 

Considérant l'aliénât de certains noms qui ne sont pas des Enseignants Volontaires au Togo et remarquant que le Gouvernement Togolais ne tient jamais à sa promesse, 

Considérant l'Assemblée Générale synchronisée des Enseignants Volontaires en date du 1" octobre 2021 sur toute l'étendue du territoire national, 

Le Bureau National invite tous les enseignants Volontaires du Préscolaire, Primaire et du Secondaire à une cessation de travail sur toute l'étendue du territoire national du 6, 7 et 8 octobre 2021 afin :
 
1- D'exiger du Gouvernement une liste additive prenant en compte les vrais Enseignants Volontaires ajournés en vue d'atteindre l'objectif visé lors de la signature du Protocole d'accord, 

2- De procéder au recensement des Enseignants Volontaires dûment reconnus sur le terrain afin de faciliter leurs prises en charge par l'Etat en attendant leur enrôlement, 

3- D'organiser un concours spécial pour recruter le reste vu notre expérience. 

NB : Cette cessation de travail est reconductible si aucune solution idoine n'est trouvée. 

Toutefois, le Bureau National reste ouvert à toute négociation susceptible d'aller dans le sens de la de préoccupations. En outre, nous exhortons tous les Enseignants Volontaires à observer scrupuleusement ce mot d'ordre afin de nous libérer définitivement de la servitude et de l'esclavage dans lesquels nous végétons depuis de nombreuses années. 

Fait le 03 octobre 2021 

Le Bureau National 

CHASSEKPAMA Assuabona


Commentaire(s) (0)

Envoyez un commentaire
noms email message