Le HCR-Togo s'engage par cet acte

Le HCR-Togo s'engage par cet acte
Publié le : 22/10/2021 commentaire(s) (0)


Dans la riposte contre la covid19, le gouvernement peut aussi compter sur le haut-commissariat des nations unies aux réfugiés (HCR), comme tout le système des nations unies au Togo. Et pour cause, l’institution en charge des réfugiés sur le sol togolais veut faire assurer une bonne santé à ces derniers, raison d’un important investissement fait pour donner un nouveau look au CMS de Baguida.

Délocalisé de son ancien site à côté de l’Eglise Catholique Sainte Lucie de Baguida, le centre médico-social de Baguida se retrouve depuis un bon moment à côté du CEG Baguida-Centre. Le nouvel espace est grand, contrairement à l’ancien site. Malheureusement, jusqu’à un passé récent, la formation sanitaire n’était pas clôturée ; tout le monde y entre comme il veut et ressort comme il veut exposant personnel et patients à une insécurité qui ne dit pas son nom.
 
Le HCR-Togo est apparu au bon moment, car dans le cadre de sa contribution au plan de riposte national et du système des nations unies, l’institution onusienne a entrepris des visites dans les structures sanitaires des zones de forte concentration de réfugiés au Togo et spécialement les zones d'Avepozo et Baguida où se trouvent le camp des réfugiés urbains et le Centre Médico-Social de Baguida (CMS Baguida). Au cours de ces démarches, des discussions ont eu lieu avec les responsables des centres pour deux objectifs principaux qui sont de prendre connaissance des mesures prises pour la riposte contre la propagation et de connaitre les besoins réels nécessaires pour une réponse efficace.

$found_topic->topic_title_fr

Les ouvrages aujourd’hui réalisés sont une approche de solution apportée par le HCR-Togo. Les réalisations sont la construction de la clôture du site du centre de santé ainsi qu’une guérite, la construction d'un bloc administratif pour faciliter les réunions à l'interne et avec les partenaires externes. Associé à ces constructions, un réfrigérateur a été mis à disposition du CMS Baguida pour le laboratoire en vue de la conservation des intrants.

« Avec ces ouvrages le HCR, s'engage aux côtés du gouvernement togolais dans la prévention et le contrôle des infections au centre médico-social de Baguida », a déclaré lors de la réception des ouvrages la cheffe bureau du HCR-Togo Monique Atayi-Kuassi.

Les travaux ont démarré le 29 mars 2021 et ont pris fin par une validation technique et provisoire le 10 septembre 2021 pour un montant total de 36 107 615 francs Cfa. Mme Atayi-Kuassi précise l’origine de ce fonds initialement destiné à autre chose.

« Face à l'urgence humanitaire constatée, le HCR par ses bureaux régionaux et de terrains ont bénéficié des autorisations de réallocation de fonds et/ou des fonds supplémentaires liés à cette urgence pour renforcer la protection sociale aussi bien des personnes sous mandat que des populations hôtes », a-t-elle expliqué.

Représentant le ministre de la santé, la directrice régionale de la santé Lomé-Commune a souligné que la réalisation des ouvrages est l’effet conjugué des efforts de partenariats gagnant-gagnant entre l’Etat togolais et les partenaires techniques et financiers du Togo.

$found_topic->topic_title_fr

« En cette période de la riposte contre la pandémie de covid19, le gouvernement appelle à cette synergie de nos efforts. Ainsi cette importante action contribuera au renforcement de la résilience du CMS de Baguida face aux différents risques de santé », a indiqué Josée Nayo-Apétsianyi.

Djifa TOGLO

Commentaire(s) (0)

Envoyez un commentaire
noms email message