Les défis de Jérémie Novon dans le secteur judiciaire

Les défis de Jérémie Novon dans le secteur judiciaire
Publié le : 07/11/2021 commentaire(s) (0)


Parmi les 16 nouveaux greffiers qui ont prêté serment le vendredi dernier devant le Juge Kossi Kutuhun au tribunal de première instance de Lomé figure Jérémie Novon.

Avec le dynamisme de son jeune âge, et sur la base des conseils qui leur ont été prodigués par le Juge lors de la séance, il parle de ce qu’il entend faire pour redynamiser davantage l’appareil judiciaire.

Avec un diplôme de Licence en droit public, le jeune Jérémie est admis au concours de recrutement organisé par l’Etat pour les greffiers. Conformément au principe, il a été formé en la matière par le centre de formation des professionnels de justice (CFPJ). Durant 24 mois ou deux ans, lui et se autres collègues ont été outillés avec stage à l’appui toutes les dispositions de la procédure judiciaire dans tous les secteurs du droit ainsi que les actes à accomplir par le greffier.

REFLETDAFRIQUE: Vous venez de prêter serment et acte en a été pris par le Président. Une bonne nouvelle, n’est-ce pas ?

Jérémie NOVON : C’est un sentiment de satisfaction et de joie, parce que le chemin n’a pas été facile, je précise que c’est également un sentiment de reconnaissance à l’égard de Dieu. C’est une grande joie pour nous, aujourd’hui délivré de tous ces temps de formation avec ces périples et de nous engager dans cette nouvelle vie professionnelle.

$found_topic->topic_title_fr


En quoi consistera donc cette nouvelle professionnelle ? 

En tant que greffier, nous avons beaucoup de responsabilités. Comme vous venez de l’apprendre à l’audience, nous constituons un maillon incontournable du système judiciaire, ce qui fait que pour le bon fonctionnement de la justice il faut forcément la présence du greffier et surtout sa diligence, sa promptitude ainsi que sa rigueur. Et nous espérons que Dieu va nous aider à accomplir les tâches qui nous incombent désormais.

En ma qualité de fonctionnaire de l’Etat, précisément acteur de la justice, nous devons faire de notre crédo la crédibilité, l’intégrité et éviter tout acte tendant à la corruption. C’est cela qui va refléter une bonne image de nous-même et de la justice elle aussi. Nous devons donc redoubler d’efforts pour contribuer à redorer le blason de la justice togolaise, notre justice comme l’a dit Monsieur le Président tout à l’heure dans ses conseils à nous prodigués.

$found_topic->topic_title_fr


Question de novice, c’est qui même un greffier ?

Le greffier est un assistant direct du magistrat ou du juge qui ne peut pas accomplir ses actes juridictionnels sans le greffier. Presque tous les actes du président ou du Juge doivent être accomplis en présence du greffier qui est un agent assermenté, un témoin des actes que le juge prend. Il faut donc aussi sa signature pour que la décision soit appelée décision de justice.

Voilà un eu ce que nous sommes désormais appelés à faire comme et pour cela, nous nous disons être prêt. Et par la grâce de Dieu nous allons faire ce que nous devons faire.


Commentaire(s) (0)

Envoyez un commentaire
noms email message