Mis à nu, Agbéyomé KODJO appelle les USA au secours

Mis à nu, Agbéyomé KODJO appelle les USA au secours
Publié le : 08/04/2021 commentaire(s) (0)




Gabriel Messan Agbéyomé KODJO, le président du mouvement patriotique panafricain (MPDD) n’arrive pas à supporter le coup dur que constitue pour lui la confirmation par le ministre français des Affaires Etrangères Jean-Yves Le Drian qui confirme la lettre du président français Emmanuel MACRON. Il fait recours aux USA et à son ambassadeur à Lomé.  

Celui qui vit en cachette dans un champ de mais pour sauver sa vie dit encore aux autres d’aller arracher leur victoire. Le candidat malheureux de l’élection présidentielle du 22 février 2020 a de la peine à digérer ce avec lequel il a harangué ses militants et sympathisants ces derniers temps.  

« J’ai suivi avec intérêt la déclaration de Jean-Yves Le Drian relative à la reconnaissance par la France de la victoire fabriquée de Faure Gnassingbé qui fait injure à la vérité des urnes et viole la volonté du peuple souverain confirmée exprimée le 22 février 2020. Cette confirmation relève à mes yeux de la raison d’Etat et viole l’idéel de démocratie et de respect des droits de l’homme inscrits sur le fronton du pays de René 400. Nous en prenons acte ! », a déclaré très déçu Agbéyomé KODJO.  

L’homme au carnet d’adresses vient ainsi de perdre une bonne partie des pages de son carnet en Europe à savoir la France, l’Allemagne et l’Union Européenne. Puisque toutes ces entités ont confirmé avoir bel et bien adressé de lettres de félicitation au champion du 22 février 2020 à un coup KO.  

Tout ce qu’il peut encore dire est de menacer, comme il a l’habitude de le faire. « Je mets en demeure Faure Gnassingbé de ne pas brader les intérêts de la nation et de respecter les droits de l’homme et des libertés publiques au Togo », dit-t-il.  

Yeux doux aux USA

Et si les Etats-Unis d’Amérique lui venaient alors au secours ? Visiblement, c’est le nouvel espoir qu’il se donne encore, « à mots voilés », comme il le dit lui-même.  

« Je voudrais rendre un hommage appuyé au gouvernement américain et à son représentant au Togo pour leur courage et leur lucidité de démarcation de ce conseil d’hypocrisie de certaines chancelleries en place au Togo et dont les chefs à mots couverts ont reconnu la victoire de la DMK », a trouvé à dire le président du MPDD.

Vers un changement de langage à la DAMK?

Ses lieutenants au sein de la Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK) n’ont pas non plus ménagé aucun effort pour se donner de l’espoir d’une prise de pouvoir par leur leader fugitif, avec cette histoire brandie comme un trophée de guerre. La France aurait entériné leur rêverie que depuis des heures, les réseaux sociaux seraient bombés de leurs mots. Mais, c’est silence radio.

On attend certainement les orientations de l’homme des champs de mais pour cuisiner encore un nouveau feuilleton aux populations, du moins aux quelques rares esprits naïfs facilement manipulables. Et bien, ils ont enfin de quoi faire prochainement une sortie médiatique pour tenter encore de berner l’opinion. M. KODJO leur a donné des éléments de langage à cet effet.  

« Il appartient aujourd’hui au peuple togolais qui lutte pour sa libération comme d’autres dans la sous-région de se lever pour défendre son honneur et prendre définitivement son destin en mains. La lutte continue jusqu’au triomphe de la vérité et la libération nationale », laisse Agbéyomé KODJO à ses militants et sympathisants par le truchement de la DMK.  

Comme le dit leur leader, les responsables de la DMK s’apprêteraient à faire croire à ceux qui veulent l’entendre que « le contentieux étant devant les tribunaux pour la manifestation de la vérité, le dossier suivra son cours jusqu’au jugement ».

L’opinion attend donc la prochaine sortie de la DMK pour suivre leur prédication sur la base du message reçu de leur « Seigneur » !  

Commentaire(s) (0)

Envoyez un commentaire
noms email message