Victoire Tomégah-Dogbé emballe même les églises

Victoire Tomégah-Dogbé emballe même les églises
Publié le : 06/03/2021 commentaire(s) (0)


Les représentants des différents regroupements et fédérations d’églises ont échangé entre eux samedi à Lomé autour des effets de la pandémie sur les activités et pratiques de l’église sont effectués et se font fait des propositions en vue de maintenir la foi des fidèles, dont la gestion axée sur les résultats qui constitue un paradigme pour le nouveau gouvernement dirigé par Victoire Tomégah-Dogbé.  

Cette rencontre initiée par l’Association Chrétienne pour la Gestion des Eglises (ACGE) a eu lieu autour thème « Face à la COVID-19, L’Eglise peut-elle retrouver sa gestion, ses animations et ses pratiques d’autrefois » et a un double objectif. Dans un premier, il s’agit d’amener les participants à réfléchir sur l’effet de la pandémie sur les activités et pratiques de l’église et dans un second temps il a été question de proposer les palliatifs en vue de s’adapter aux changements imposés par la crise sanitaire. Les leaders religieux sont sensibilisés au respect des mesures barrières et des consignes du gouvernement.  

Quel regard l’église a de la COVID-19 ?  Est-il possible que l’église retrouve ses habitudes et ses pratiques ? L’après COVID étant loin, quels changements adoptés pour aider les fidèles à garder ou à activer la foi ? Ce sont les trois principales qui ont fait l’objet des discussions lors de la rencontre.
 

« Comme vous le savez tous, nous vivons une situation qui n’est pas ce que nous faisions auparavant. Les églises n’arrivent pas à fonctionner autrefois. Les conventions ne peuvent plu se faire avec du monde ; des activités comme veillée de prière, même les cultes de dimanche ne se font plus comme avant. Cette rencontre a donc été une occasion de réflexion sur la vie de l’église pendant cette pandémie et aller en se demandant ce que nous pouvons faire en termes de résilience », a déclaré Emmanuel Attigan, président de l'ACGE.

$found_topic->topic_title_fr


Dans les partages, des notions de bonne gouvernance des églises ont été rappelées aux participants, pour le bonheur du salut des fidèles qu’ils ont à charge. C’est aussi une des misions de l’ACGE qui consiste à renforcer les capacités des dirigeants ecclésiastiques et contribuer à l’amélioration des modes d’administration et de gestion des églises.  

« Justement, les églises ne sont pas les mêmes et les pratiques aussi ne sont pas les mêmes. Mais on peut avoir une gestion axée sur le résultat, une gestion administrative saine, une gestion centrée sur la bonne gouvernance pour que les fidèles soient à l’aise et les fidèles aussi »,

Créée en août 2019 lors d’une Assemblée Générale Constitutive et lancée en Novembre 2019, l’ACGE entend contribuer à l’amélioration de la gestion administrative et ecclésiastique des églises et organisations chrétiennes dans une approche de développement social et spirituel.    

Gabi MESSAN

Commentaire(s) (0)

Envoyez un commentaire
noms email message